Chic Escape : l’ « échappée belle » dans le plus pur style Tilda.

« Chic Escape » s’inspire des personnes courageuses qui sauvent et redonnent vie et rires à de vieilles demeures oubliées, et des intérêts que je partage avec elles : tissus, céramiques et fleurs vintage. Un grand merci aux merveilleuses personnes du Château de la Lande, pour toute la joie et l’inspiration qu’elles m’ont données » : ce sont les mots de Tone Finnanger pour illustrer l’essence de sa nouvelle collection, à commencer par son nom même (Chic Escape = Elegant Escape).

La créatrice de Tilda elle-même a d’ailleurs expliqué que la façon d’échapper à l’enfermement – le sien et celui de son équipe – était plutôt « chic » : suivre sur YouTube toutes ces personnes fascinantes qui, contraintes d’abandonner leur ancienne vie, se sont consacrées à la restauration de très vieux châteaux français abandonnés, en commençant par leur journée à genoux dans la boue à cause d’une fuite de plomberie et qui se termine par un cocktail ! « Ces mêmes personnes ont passé pas mal de temps en robes de soirée, mais souvent associées à des bottes en caoutchouc », a souligné le designer de Tilda.

 

C’est précisément de ces moments d’évasion de ce long enfermement que sont nés les motifs plus grands de cette collection, par rapport aux précédentes : le défi était de maintenir le même niveau de détail, très élevé, des motifs plus petits des tissus des autres collections. Selon nous, ce défi a été relevé avec brio, qu’en pensez-vous ? Ne manquez pas les 10 motifs de la « capsule » Daisyfield : le « Daisyfield » qui accompagne Chich Escape avec 10 nuances et détails supplémentaires tirés de la collection Wildgarden.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.